Accueil » Actus, Bricolage, Informatique

Concevoir une configuration PC évolutive

6 avril 2011 3 887 vues 1 commentaire

Il est très simple d’acheter à l’hypermarché du coin le PC en promotion. Malheureusement, ces ordinateurs sont rapidement obsolètes par rapport à l’offre logiciel et rarement évolutifs de manière simple. Vous ne pourrez pas souvent ajouter les composants qui permettraient de lui rendre une seconde jeunesse.

Pour ma part comme je n’ai pas besoin d’un ordinateur portable, je préfère bâtir ma configuration de PC fixe en suivant quelques principes simples. C’est ce que je viens de faire pour la deuxième fois en dix ans.

En 2002, j’avais monté le PC que je viens de remplacer. A l’époque l’astuce principale consistait de bien sélectionner une carte mère qui supportait les AMD Duron et pouvait aller jusqu’à l’Athlon 1,4ghz. J’étais parti sur une configuration avec un Duron 650, un processeur qui ne coûtait pas grand chose. J’ai attendu la baisse de prix inévitable sur l’athlon 1.4 ghz (quelques mois). La stratégie a été particulièrement payante car cette configuration a répondu à mes besoins jusqu’au début 2011. Depuis 2002, je n’avais été obligé que d’ajouter de la mémoire et de changer la carte graphique qui avait lâché (avec un résultat pas trop joli à l’écran).

L’écran cathodique datait également de cette époque mais il était aussi au bout du rouleau lui. Il n’affichait plus qu’une simple ligne lumineuse au centre de l’écran. Il répond en fait comme un oscilloscope allumé qui serait raccordé à aucun appareil électronique.

Au bout de 9 ans avec le même PC, on ne doit pas trop avoir de honte à en changer. Je me suis du coup remis à étudier les composants proposés aujourd’hui pour me construire une stratégie dans l’acquisition d’un nouveau PC. Je ne souhaitais pas m’orienter vers un PC portable car, pour le même prix, la configuration d’un fixe sera toujours supérieure. Je n’ai en plus pas un besoin impérieux de déplacer le micro. Comme les processeurs Athlon m’ont donné pleinement satisfaction et que leur prix restent plus abordables que ceux d’Intel, j’ai décidé de rester sur ce fondeur.

La configuration retenue est la suivante :

  • Une carte mère socket AM3 ASUS M4A87TD-EVO qui me permet de débuter avec un processeur SEMPRON pour viser dans quelques temps le remplacement par un PHENOM 6 coeurs. Je fais dans l’overclocking simple… Je change le processeur. La carte mère accepte l’USB 3.0 et la mémoire DDR3. Pas besoin de prendre une carte SATA III puisque pour le disque applicatif je vais prendre du SATA II.
  • Je mets là-dessus un ventilo Noctua NH-U9B SE2 (surtout dans l’optique de refroidir le PHENOM 6 coeurs qui viendra ensuite)
  • Pour la carte graphique, la Radeon HD Vapor-X, 1 Go, Sapphire
  • Pour l’alimentation ce sera la TX 650W de Corsair sur un boitier nine hundred two d’ANTEC (en promo à l’époque sur Grosbill)
  • Pour la mémoire, j’ai mis de la Corsair Dual Channel DD3 xMS, 2x2go, PC3-12800 Cas 9
  • Pour les disques, j’ai pris SSD Force F60, 60 Go de Corsair afin de profiter de la vitesse d’accès pour la partie applicative. Je garde mon disque dur actuel de 250 Go pour la partie données puisque j’ai par ailleurs un disque externe de 1 To
  • Pour le moment je garde mon lecteur de DVD en attendant des prix en baisse sur les lecteur de Blue Ray comme le LG CH10LS20 16X Sata
  • Pour Clavier et souris, je garde du filaire
  • Pour la partie écran, sur lequel était l’urgence, j’ai marchandé un modèle d’exposition W2161VP-PF avec un bon rabais dans une entrepôt d’électronique près de chez moi ce n’est plus dans la stratégie. Je visais du 23 », j’ai perdu un pouce mais je n’y ai pas perdu un bras…

La configuration fonctionne bien. Sauf qu’en passant à vista, je n’ai plus de pilote pour mon scanner agfa Snapscan e50 qui est toujours très bien. Je garde l’ancienne configuration de 2002 quand je dois scanner. Pas trop simple mais comme il y a deux entrée sur le moniteur, je m’en sors.

Il me reste à attendre la baisse conséquente du Phénom. Pour surveiller, j’ai mis une alerte sur la fiche : http://www.touslesprix.com/comparer/fiche214733.html. On voit que la baisse commence à se profiler.

1 commentaire »

  • Frédéric a écrit

    ça me rappelle mon premier PC de bureau sans marque…je l’ai gardé des dizaines d’années en le faisant évoluer matériellement, niveau soft, j’ai connu les premiers Windows 😉

    Je conseille les pc de bureau plus solides à mon avis, sans doute l’aération plus poussée…