Accueil » Actus, Musique

N’oublions jamais qu’un bretzel avalé de travers…

9 mai 2011 2 633 vues 0 commentaire

Je ne peux pas mettre en ligne un site sans que celui-ci contienne une thématique sur la musique. Depuis la mise en place de mon premier blog, en 2004, j’ai suivi avec intérêt le développement de la musique indépendante. Je reste avec les années un partisan des voies alternatives concernant les œuvres culturelles. Comme l’a noté Christophe E dans une de ses notes, dans tous les débats sur l’offre légale de téléchargement, il fallait comprendre l’offre commerciale de téléchargement.  La mouvance du libre est restée complétement occultée dans le débat entre acteurs commerciaux et les politiques protecteurs de ces lobbies.

La rubrique musicale va me permettre de donner un peu de visibilité supplémentaire à des artistes que je trouve talentueux mais qui sont les oubliés de ces lois qui ne prônent qu’un modèle unique de diffusion de la culture musicale. Pour commencer, je reprends un groupe que j’avais découvert en 2005 : Drunksouls. Un groupe qui poursuit de belle façon son petit bonhomme de chemin. Ce groupe marseillais créé en 2002 sera en première partie de Tiken Jah Fakoli le 8 septembre dans le grand auditorium du Palais des Festivals de Cannes.

Vous pouvez vous rendre sur leur site pour découvrir les dernières chansons de leur répertoire.

La page d'accueil du site de drunksouls

Site de Drunksouls avec lien vers le site

Vous pouvez aussi écouter les anciens morceaux de l’album « On verra plus tard » avec en particulier  la gravité de « Dernière cigarette »* qui a donné lieu à une vidéo visible sur youtube. Il suffit de faire ZAP sur le player qui se trouve dans la liste des catégories de la page d’accueil. Si leur musique vous séduit, en vous rendant sur leur site, vous pourrez également accéder à la boutique où il propose à la vente leurs albums plus récents.

*C’est de cette chanson que je tire le titre de cette première note sur la musique. La chanson faisant référence à l’épisode du bretzel de Georges Bush junior : « N’oublions jamais qu’un bretzel avalé de travers aurait pu être salutaire pour des milliers de gens. Je roule une dernière cigarette. Demain promis, juré, j’arrête. De toute façon, je n’aurais plus de tête. Dans le couloir de la mort j’attends… ».

Vous ne pouvez plus déposer de commentaires car ils sont clos.