Accueil » Juridique, Zoom

Répondre au harcélement téléphonique

8 mai 2011 3 829 vues 0 commentaire

Les sociétés de télé-marketing sont très fortes pour récupérer notre numéro. Elles en usent ensuite à outrance et il ne se passe pas un soir ou un week-end sans une sollicitation téléphonique. Il faut savoir y répondre avec courtoisie et intelligence pour que ce parasitage procure une petite joie intérieure. Il va sans dire que la méthode la plus efficace est de se faire inscrire sur liste rouge mais il faut ne donner alors son téléphone qu’à des personnes de confiance.

De mon côté, les sollicitations téléphoniques concernent essentiellement trois thèmes :

  • Les réductions d’impôts
  • Le gain d’un lot dans une enseigne qui vient d’ouvrir à côté de chez moi
  • Les fenêtres et volets

Pour chaque thème, voici le plus court chemin vers la sortie sous forme de dialogue :

Les réduction d’impôts

  • Allo
  • Bonjour, je suis bien chez monsieur 1Truc
  • Oui en plus c’est rare que ce soit bien prononcé, merci
  • Je suis mademoiselle de la Rive d’en face du cercle financier de Beauregard et je vous appelle pour les réductions d’impôts. Vous payez bien plus de 2500 € d’impôts ?
  • Non
  • Ah… Bon c’est pas pour vous alors.
  • Au revoir.

Le gain dans une nouvelle enseigne

  • Allo
  • Bonjour, je suis bien chez Madame 1Truc (ce genre de sollicitations s’adresse généralement à Madame)
  • Oui, enfin non, c’est Monsieur 1Truc
  • Monsieur 1Truc, j’ai le plaisir de vous annoncer que vous avez gagné un lot chez « Grippesous Solding » qui vient d’ouvrir à Trifouille (environ 15 bornes de chez moi). Vous êtes content ?
  • Ouah, c’est pas vrai, qu’est-ce que j’ai comme chance ! J’en reviens pas !
  • Il vous suffit de vous rendre sur place pour récupérer votre lot. Quand comptez-vous venir ?
  • Je ne peux pas la semaine car je travaille. En plus en ce moment j’ai tellement de chance que tous mes week-ends sont occupés jusqu’à mi-2015 pour récupérer les différents lots et cadeaux que la famille a gagnées par téléphone. Mais, en mai 2015, je dois avoir un week-end de libre s’il n’y a pas de pont. C’est bon, mon lot attendra jusque là ?
  • (dégouté) Euh ben non… Au revoir.
  • Au revoir.

Fournisseur de fenêtre double vitrages

  • Allo
  • Monsieur 1Truc ?
  • Lui-même
  • Je suis monsieur Gond de la société « Par la Fenêtre », nous sommes justement sur votre région ces jours-ci.
  • Quel âge ont vos fenêtres ?
  • Ma maison est sortie de terre il y a une semaine avec des fenêtres et des volets neufs du dernier cri.*
  • Ah bon… Au revoir alors.
  • C’est ça, au revoir.

Si de votre côté vous avez des trucs équivalents pour les mêmes types de sollicitations téléphoniques ou d’autres genres, proposez les nous par le bouton « vos trucs » qui se trouve dans la barre de menu.

Vous ne pouvez plus déposer de commentaires car ils sont clos.